L’Hypnose Humaniste se définit comme le mariage

de l’hypnose et de la psychothérapie. 

Elle se situe entre la psychologie traditionnelle

et l’Hypnose Ericksonienne, entre le manque d’actions

concrètes du juste « comprendre » qui gêne certains

et la mécanique hypnotique sans compréhension

profonde qui en dérangent d’autres.

L’Hypnose Humaniste se distingue ainsi des autres

formes d’hypnose par l’état modifié de conscience

qu’elle engendre. Il ne s’agit plus d’un état pouvant

ressembler au sommeil mais au contraire d’un état de

conscience augmentée, en ouverture, qui gomme la

fracture naturelle entre conscient et inconscient.

 

La personne prend comme une « nouvelle conscience » de ce qui se passe en elle, de ce qui ne va pas.

Elle le décrit au thérapeute qui la guide pour y remédier par elle-même, avec un langage direct, grâce à un travail sur l’inconscient par le biais de la CONSCIENCE.

 

La personne reprend le contrôle de sa vie en agissant sur elle-même par elle-même.

 

L'hypnose humaniste s'inscrit dans le courant de la psychothérapie.

Elle soigne l'origine d'un problème et pas uniquement son symptôme. Grâce à une induction guidée, le patient atteint un état de conscience augmentée dans lequel il a accès à des informations sous forme de symboles. En travaillant sur ces symboles, il transforme l'empreinte éclairée par la Conscience, donc son expérience matérielle.

Les exemples de domaines d'application de l'hypnose humaniste sont vastes. Tous les problèmes d'ordre physique, psychique ou mental peuvent bénéficier d'une prise en charge en HH. En cas de maladie physique, de déséquilibre émotionnel ou de pathologie mentale, le bénéfice peut sous-entendre une meilleure acceptation du traitement sur tous les plans, un changement d'attitude, un lâcher prise, pas toujours une guérison des symptômes. En cela il est important que le patient continue son traitement médical. L'HH doit être considérée comme une démarche parallèle qui peut faciliter la guérison.

 

L’HH dispose d'un panel d'outils et de techniques qui permettent de combler la faille entre conscient et inconscient, ils  sont nombreux et variés. Ils ont comme point commun de ne pas faire revivre des situations traumatisantes au patient. Les changements sont immédiats puisque la matrice est de nature intemporelle. En utilisant les symboles (éléments clefs de l'Hypnose Humaniste) qui sont perçus en « État Augmenté de Conscience ». Les symboles sont de l'information et viennent de la Conscience.  Les symboles sont utilisés dans  les Thérapies Symboliques sous deux formes :

  •  La Thérapie Symbolique Simple : Ce que nous percevons est la réduction symbolique de notre cerveau des champs d'information qui forment la Conscience. A ce niveau de perception globale, votre esprit va cristalliser sous forme symbolique, la parcelle du flot d'information qui aura attiré votre attention, elle sera alors sous une forme utilisable. L'intervention en Thérapie Symbolique va rendre réel votre esprit, votre Intention.
     

  • La Thérapie Symbolique Avancée : C'est le même principe qu'en Thérapie Symbolique mais utilisé en psychothérapie, elle supprime son coté austère, technique et théorique ! Le cerveau classe les différentes mémoires en grandes catégories : le féminin, le masculin, l'enfant, le critique et le sage. D'autres catégories sont bien sur possible, mais avec déjà ces cinq on traite les principales facettes de notre inconscient. Ces catégories correspondent à un archétype.
     

Philosophiquement, l'HH place l'humanité dans un contexte central de l'univers. Elle lui attribue un rôle proactif, celui de transformer la matrice à travers son expérience et de transformer son expérience à travers les modifications de la matrice. Tout ceci est possible grâce au néo-cortex qui peut prendre conscience de 10 éléments au maximum par seconde. L'infiniment petit qui interagit avec l'infiniment grand. Nous sommes une goutte d'eau dans l'océan. De même nature que l'océan et qu'une goutte d'eau en même temps. Ainsi l'être humain permet à la conscience de faire l'expérience de sa matérialité et de son évolution.